facebook

En vedette


Partenaires


Note

  • ACDG n’est pas propriétaire des droits relatifs à la publication des images. Le site essaie autant que faire se peut de donner des informations relatives à leur origine. Si vous détenez les droits de l’une des images publiées et souhaitez l'en voir disparaître, merci de bien vouloir nous contacter, elles seront retirées immédiatement.
    Les propriétaires du site ne sauraient garantir le sérieux et la fiabilité de son contenu. ACDG est une plate-forme de divertissement, les informations qui y sont relatées peuvent contenir des erreurs et inexactitudes.
    ACDG n’a pas le contrôle du contenu des sites vers lesquels il propose un lien. Il ne saurait donc en être tenu responsable.



Shooting intimiste avec Paddy O'Brian dans une chambre d'hôtel

Paddy-obrian-50

Dans le cadre de sa série "Reservations", le photographe californien Landis Smithers a réalisé un shooting intimiste avec Paddy O'Brian dans une chambre d'hôtel de Londres. Très à l'aise face à l'objectif, l'acteur porno gay for pay semble prendre un infini plaisir à nous montrer comme la nature l'a gâté, à tous les niveaux.

Paddy-obrian-51

Particulièrement inspiré par son modèle aux courbes parfaites, Landis Smithers a littéralement mitraillé Paddy O'Brian aux quatre coins de sa chambre d'hôtel - découvrez une quarantaine de photos dans la suite du post. Et si vous voulez voir la bête en action, rendez-vous sur ACDG Vidéos : nous diffusons actuellement quatre films avec l'acteur britannique dont le dernier en date, Agent Secret du studio Men.com.

Paddy-obrian-52

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Novak Djokovic pris au jeu de la webcam coquine ?

Novak-djokovic-01

Novak Djokovic serait-il un adepte de la webcam coquine ? C'est ce que semble vouloir démontrer un tabloïd serbe ! Sous le titre "Skandal", ce dernier publie deux images qui font déjà beaucoup de bruit sur la toile : sur la première (ci-dessous), on peut voir un torse et un boxer qui descend très bas ; sur la seconde (dans la suite du post), on nous montre carrément un sexe en érection, de taille assez impressionnante il faut bien le dire, et parfaitement entretenu.

Novak-djokovic-03

Alors, est-ce qu'il s'agit bien de Novak Djokovic sur ces photos ? Difficile de l'assurer évidemment. Ci-dessous, nous avons mis côte à côte le torse du tennisman (à droite) avec celui qui est publié dans le journal serbe : essayez de vous faire votre propre idée. Toujours est-il que ce "Skandal" n'a pas du tout perturbé "Nole" sur le terrain, puisqu'il a remporté cette nuit le tournoi de Miami en battant Rafael Nadal en finale. De toute façon, si c'était effectivement son service trois pièces, l'ancien n°1 mondial n'aurait qu'à s'en enorgueillir, vous en conviendrez...

Novak-djokovic-05

Au passage, si un lecteur serbe pouvait nous traduire les textes qui accompagnent ces images choc, on est preneurs ;-)

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Colby Keller et Will Wikle, les dieux en or du magazine TYPE/FACE

Colby-keller-will-wilke-001

Pour son troisième numéro, le magazine TYPE/FACE met le paquet… et c’est le cas de le dire avec cette série de photos sulfureuses qui met en scène la porn star Colby Keller et l’ex-candidat du Big Brother US Will Wikle ! Complètement nus et d’humeur plutôt taquine, les deux barbus semblent même parfois oublier l’objectif du photographe Gabe Ayala tant la complicité entre eux est évidente sur ces clichés.

Colby-keller-will-wilke-002

Aperçu il y a 10 ans sur les écrans de télévision outre-Atlantique, Will Wilke a depuis lors enchaîné les apparitions furtives dans les magazines et diverses émissions, mais semble avoir trouvé son domaine de prédilection devant l'objectif, avec vêtements facultatifs qui plus est. Dans cette série de photo intitulée Golden Gods, celui-ci n'est pas indifférent aux charmes de la star du X Colby Keller, également artiste, blogueur et “sexpert” pour le site ManHunt... ! Découvrez toutes les photos du shooting dans la suite du post.

Colby-keller-will-wilke-003

Ces photos proviennent du troisième numéro du magazine TYPE/FACE, tiré à 100 exemplaires uniquement, disponibles en ligne ici.

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Eian Scully dévoile toute son anatomie dans TVTOR Magazine

Tvtor-magazine-teaser-001

Tout droit venu de Los Angeles, Matthias Vriens-McGrath se lance dans l’aventure de l’édition de magazine avec TVTOR, principalement dédié à la photographie avec une forte connotation sexuelle. Invitant de nombreux artistes à collaborer sur ses pages, l’artiste donne le ton avec cette vidéo de présentation pour le moins… intéressante.

“Après une addiction au sucre, au sexe, à la faune, la flore, la musique, les arts visuels, la poésie et le porno, Matthias Vriens-McGraths a finalement trouvé une solution regroupant tout cela, appelée Tumblr. Ce dragon mythologique au sept millions de têtes a été l’inspiration pour TVTOR - une collection concentrée d’histoires courtes issues d’une divers auteurs récurrents et ponctuels”, affirme l’équipe de TVTOR Magazine en description de cette présentation. Un must disponible depuis le 20 février 2014, dont vous pouvez trouver plus d’images dans la suite du post.

Tvtor-magazine-teaser-002

Parmi les différentes séries de photographies de ce premier numéro de TVTOR réside une pépite - et non des moindres - avec le mannequin Eian Scully, qui ose le nu frontal sur les pages de ce nouveau magazine. Vous trouvez aussi que l’air se charge soudainement de testostérone, au vu des photos du Canadien de 25 ans qui n’a vraiment pas froid aux yeux ?

Tvtor-magazine-teaser-003

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Les danseurs nus de la “Tragédie” d’Olivier Dubois

Tragedie-olivier-dubois-001

La nudité frontale a beau avoir dépassé les frontières du tabou depuis des années dans les domaines de la danse et du théâtre, elle choque cependant toujours certaines personnes, à en croire les manifestants apparus ce jeudi 20 février lors de la représentation de “Tragédie” d’Olivier Dubois, où les danseurs sont complètement nus pendant les 90 minutes de la pièce.

Plutôt qu’une provocation, la nudité apparaît dans “Tragédie” comme une réflexion sur la condition humaine, avec des danseurs aux corps bien différents, des plus musclés aux plus filiformes. Des personnes nues sur scène que la candidate FN aux municipales de la Roche-sur-Yon n’a pas vu d’un bon oeil, appelant à la “décadence” de cette pièce. Et face à laquelle le chorégraphe, questionné sur Ouest-France, a dénoncé un “rapt sur la culture” : “C’est toujours triste de voir quelqu’un s’accaparer de la culture pour soutenir un propos”. Qu’en pensez-vous ? Découvrez plus d’images dans la suite du post.

Tragedie-olivier-dubois-002

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Les selfies classés X de l’ancien Marine Alex Minsky

Alex-minsky-erection-01

Au mois de janvier, l’ancien Marine Alex Minsky nous dévoilait ses formes devant l’objectif de Tom Cullis et ne laissait guère de place à l’imagination. Mais le Californien de 25 ans est aujourd’hui au centre de toutes les attentions avec ces autoportraits qui sont bien au delà de l’art de la suggestion... où il apparait en très grande forme !

Alex-minsky-erection-02

Au vu de tous ses tatouages, aucun doute n’est permis : Il s’agit bel et bien d’Alex Minsky sur ces photos, dont on sait malheureusement peu de choses sur leur contexte ! L’ancien soldat, devenu modèle après avoir été découvert dans une salle de gym de Los Angeles, semble décidément tenir le bon bout pour retenir toute notre attention… Découvrez un aperçu des images non censurées dans la suite du post.

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Mateo, photographe : “Le nu artistique représente la liberté !”

Mateo-interview-001

Joel / Rayan

Après avoir sublimé les finalistes de Mr Gay France 2014, le photographe mateo revient sur ses inspirations et son approche du nu masculin. Interview. 

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Bonjour à tous, je m'appelle mateo. J'ai 33 ans (si vous m'aviez demandé la semaine dernière j'aurais pu dire 32 ;-)) et je suis plasticien-photographe à Paris. Cela signifie que je réalise des mises en scène, des œuvres "temporaires" avec pour finalité de les prendre en photo, et aussi que j'interviens directement sur le corps des modèles parfois. J'ai mon propre studio photo mais il m'arrive d'en sortir.
En dehors de la photo, je suis ingénieur et je travaille dans une grande entreprise en tant que responsable financier. C'est assez prenant mais j'arrive à dégager du temps pour shooter, quand même ! 

Depuis quand es-tu photographe ? Est-ce que tu travailles essentiellement avec des modèles masculins ? 
Je crois que je suis photographe de toute la vie. Bien sûr, il m'a fallu du temps pour m'en rendre compte. J'ai eu un petit appareil photo pour ma communion, dans les années 90, et lorsque je regarde en arrière je me souviens que j'avais déjà envie de faire les photos "les plus jolies".
Aujourd'hui c'est toujours le cas, à ceci près que la démarche est vraiment intégrée et réfléchie depuis que j'ai mon propre studio (2011). Je travaille autour de 3 axes : les travaux d'auteur (séries artistiques), la photographie du corps, et les photos prises sur le vif profitant des scènes de la vie de tous les jours.
Pour l'heure j'ai travaillé essentiellement avec des modèles masculins, en partie par ce qu'il m'a semblé que c'est un domaine moins exploré que le nu féminin mais aussi parce que les travaux d'auteur que j'avais imaginé requerraient des modèles hommes.  

Mateo-interview-002

Tbow

Où trouves-tu ton inspiration ? Quels sont les photographes qui te servent de modèles ?
Je crois que l'inspiration peut venir de partout : la série "ICONIC" m'a été inspirée par un détail d´une publicité que j'ai vue dans la rue, tout simplement. Parfois, il s'agit d'une démarche plus intérieure de réflexion sur le corps (série "BlackLight").
Concernant en particulier les photographies des modèles masculins, je suis attentivement les travaux de certains photographes tels que Joan Crisol ou Wong Sim, et bien entendu Dylan Rosser, Thomas Synnamon et Rick Day. Un jour, j'aimerais avoir accès à leurs modèles et me sentir aussi libre qu'eux. 

On trouve du nu artistique dans tes photos. Qu'est-ce que ça représente pour toi ?
La liberté justement ! Lorsque je mets en scène un modèle, j'aime qu'il apporte des objets et tenues qui le représentent, afin d'emporter sa personnalité et sa vie dans la photo. Ceci sera une première partie des séances que j'appelle "poses libres". Dans un second temps, lorsqu'on se concentre surtout sur la plastique, je préfère la nudité au fait de garder un sous-vêtement qui n'apporte rien, peut laisser une marque sur le corps du modèle ou me gêner dans le cadrage (si par exemple on en voit juste un petit bout au niveau des hanches).  

Mateo-interview-003

Benjamin / Sébastien

Plus d'images et la suite de notre interview de mateo dans la suite du post.

Coquin-suite-post

Lire la suite de l'article »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...